Un goûteriy de galo dans sa cllasse ?

Et l’ecole d’ertour ! Ventiéy qe gn’arae des siens en-méle les lizous de Ya ! qi vouraen mener eune goûteriy de galo pour les eblluçons de lou classe. Vene-la eune ezempl de boutéy su un coupl de semenes. Pour s’enghimenter e avaïr le ton de la chanson v’éz qe de m’ecri :

lecuyer.fabien@gmail.com

 

 

Mézë c’ét d’aler….

Les ébluçons, sont d’eune amain de la cllasse, le cllassier d’eune aotr, i les haope de méme :

Le cllassier : “At’tous ilë, les garçailles, mézë c’ét d’aler fere merienne”

Le classier va en-mêle les garçailles : “Nena, nena, nena”

[+ boujéy o la téte e le liche-pot]

Les ébluçons : “Nena, nena, nena”

Le cllassier : “Maïann, mézë c’ét d’aler fere merienne”

Maïann : “Nena, nena, nena”

Le cllassier : “Louna, mézë c’ét d’aler fere merienne”

Louna : “Nena, nena, nena”

Le cllassier : “Korentin, mézë c’ét d’aler fere merienne”

Korentin : “Nena, nena, nena”

Le cllassier : “Les garçailles, qhi qi vourae un génao ?”

Les ébluçons s’abrivent su le cllassier

Les ébluçons : “Mai, mai, mai”

+ mettr eune ébluçon en pllace du cllassier.

 

 

Boutéy 2

Mézë c’ét d’aler…. (2)

Les ébluçons sont sieutës devant le cllassier

Le cllassier : “At’tous ilë, les garçailles, mézë c’ét d’aler roucher un morcé”

[+ fere la boujéy a sour fin qe de les mettr a enterluzer de lou propr]

Les ébluçons : “Nena, nena, nena”

Le cllassier : “Les garçailles, mézë c’ét d’aler baïre eune boléy”

[+ fere la boujéy -o eun moqe parème- a sour fin qe de le mettr a enterluzer de lou propr]

Les ébluçons : “Nena, nena, nena”

Le classier va a l’aotr amain de la cllasse : “sia, sia, sia”

[boujéy o la téte]

Le cllassier : “Les garçailles, mézë c’ét d’aler se defuter dehô”

Les ébluçons : “Nena, nena, nena , sia, sia, sia” (d’assembl come de just ben sûr)

+ mettr eune ébluçon en pllace du cllassier.

 

 

Boutéy 3

Mézë c’ét d’aler….

+ ralonje

Les ébluçons sont sieutës devant le cllassier

Le cllassier : “Les garçailles, mézë c’ét d’aler baïre eune boléy”

Les ébluçons : “Nena, nena, nena, sia, sia, sia”

Le cllassier : “E pourqhi don qe c’ét d’aler baïre eune boléy ?”

Tao

Le cllassier : “A-caoze q’i fet grand chaod !” (si q’i fet chaod)

Le cllassier : “A-caoze qe j’on courû hardi !” (si q’i taen a se defuter)

Le cllassier : “A-caoze qe j’on grand saï” (si q’i n’ont point bézë de boléy depés berouéy)

Les mettr a repaïsser

Le cllassier : “Les garçailles, mézë c’ét d’aler roucher un morcé”

Les ébluçons : “Nena, nena, nena, sia, sia, sia”

Le cllassier : “E pourqhi don qe c’ét d’aler bézer un morcé don ?”

Le cllassier : “E pourqhi don qe c’ét point d’aler bézer un morcé don ?”

[le matin, la vepréy, la ressiéy, s’lon]

Tao

Le cllassier : “A-caoze qe je venons qe de manjer notr mai-matinon !” (si q’ét ao matin)

Le cllassier : “A-caoze qe je venons qe de diner !” (si q’i ét la vepréy)

Les mettr a repaïsser

Le cllassier : “Les garçailles, mézë c’ét d’aler fere meriene”

Les ébluçons : “Nena, nena, nena, sia, sia, sia”

Le cllassier : “E pourqhi don qe c’ét d’aler fere merienne don ?”

Le cllassier : “E pourqhi don qe c’ét point d’aler fere merienne don ?”

[ao matin, a vepréy, a ressiéy, s’lon]

Tao

Le cllassier : “A-caoze q’i je somes lâssës” (si q’ét la merienéy)

[+ fere l’empaine de barailler]

Le cllassier : “A-caoze qe je ne somes point lâssës !” (si q’ét ao matin)

Le cllassier : “A-caoze q’ét ao matin !” (si q’ét ao matin)

Le cllassier : “A-caoze qe je ne somes qhite d’o la merienéy !” (si q’ét a ressiéy)

 

 

Abouter o la chanson : “mézë c’ét d’aler”

“Mézë c’ét d’aler”

Mézë c’ét d’aler fere meriene [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe je somes lâssës [x2]

Mézë c’ét de baïre eune boléy [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe j’on saï anet

Mézë c’ét de nous defuter [x4]

Pourqhi don ? Pourqhi don ?

Sia, sia, nena ! (o les boujéys de téte e de daïs)

A-caoze qe je somes dézalmentës